Journée internationale des droits des femmes : à la rencontre de nos artisanes

Sac Ethnique ne pourrait exister sans nos artisanes. Et quoi de mieux que cette journée des droits des femmes pour vous en dire un peu plus sur les femmes qui travaillent avec nous : découvrez la première série de à la rencontre de nos artisanes

Lors d’un voyage en Thaïlande, je suis tombée sous le charme des créations des artisanes de Chiang Mai, une ville du nord de la Thaïlande. J’étais curieuse d’en savoir plus sur les créateurs, et les procédés de fabrication. J’ai pu voir des pièces extraordinaires, mais j’ai aussi découvert la vie de ses femmes qui vivaient encore dans des conditions de pauvreté. Effectivement, dans cette région de la Thaïlande il est encore très dur de vivre de son travail quand on est une femme, mais encore plus de se faire connaître car les touristes se dirigent plutôt dans le sud du pays vers les plages paradisiaques. 

C’est quelques années plus tard que Sac Ethnique verra le jour. Dans une démarche éthique, je crée des pièces uniques tout en permettant à nos artisans de vivre de leur travail. Aujourd’hui, je voudrais vous présenter les femmes qui travaillent avec nous pour que vous en sachiez un peu plus sur qui se cache derrière nos sacs, pochettes et accessoires faits mains. 

A raison d’un portrait par mois, vous découvrirez au fil du temps les artisans via des interviews. Et quoi de mieux que ce vendredi 8 mars pour commercer la série à la rencontre de nos artisanes 🙂

A la rencontre de nos artisanes : AE

Ae.

Âge: 32 ans

Depuis combien de temps travaillez-vous ? Que faites-vous ?

Cela fait un peu plus de 2 ans maintenant que je confectionne les sacs à main et apprends aux autres filles à fabriquer des sacs à main. Je fabrique des sacs depuis que je suis petite fille, j’ai toujours aimé ça mais ça fait que 2 ans que j’exerce ce métier de façon professionnelle. Cela me rend heureuse de faire de beaux sacs pour que les autres puissent en profiter.

En quoi le travail a-t-il changé votre vie?

J’ai maintenant un revenu stable, je n’ai pas à me soucier de la façon dont je vais nourrir mes deux enfants. Je peux leur acheter des jouets et nous avons une jolie maison où vivre. Je suis très heureuse de pouvoir travailler pour Sac Ethnique.

De notre côté, nous sommes très reconnaissants d’avoir Ae dans notre équipe. Elle est non seulement experte dans la fabrication des sacs mais c’est aussi l’une des personnes les plus heureuses que j’ai pu rencontrer. 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire